École de yoga d'évian

Yoga de l'énergie

Stacks Image 271

L'énergie "Toutes Saisons"


Week-end demi-tarif pour les candidats à l’Ecole

Comme chaque année, nous vous proposons de découvrir notre école lors du week end de mai.
Vous pourrez goûter les pratiques plus spécifiques du yoga de l'énergie, poser vos questions en direct aux formateurs, et sentir l'ambiance qui règne en côtoyant les élèves.

13-14 Mai 2017
Conférence - Lionel Poirot : Yoga et Ayurveda


Formateurs du week-end
Année 1: Danielle
Année 2: Christine et Catherine
Année 3: Géraldine
Année 4: Philippe
Candidats à l'école: Martine

L'Ambiance "toutes saisons" :


"Énergie d'adaptation rapide"


Déjà vu :
Lors des 2ème et 4ème week-ends, nous avons déjà vu des aspects importants de la «toute saison» :
- le système d'information physique que constitue la "toile d'araignée" des fascias ;
- mise sous tension par la musculature profonde ;
- la base liquide de la vie : en nous c'est la lymphe ;
- le principe de mouvement universel qu'est le mouvement de l'infini ;
- le système de digestion des émotions avec les fonctions énergétiques "estomac/rate-pancréas",
pris en compte dans le yoga par les chakra.

Voici en plus le système archaïque d'adaptation rapide et permanente :
Le système nerveux végétatif… ou autonome… ou sympathique !

Dans le passage de la plante à l'animal, la vie a rendu plus manifeste deux orientations essentielles à la survie : gestion des fonctionnements pour réguler très finement l'équilibre intérieur soit par rapport à nos problèmes extérieurs appelant à l'action (besoin d'attaquer, de fuir… et donc de favoriser le fonctionnement musculaire), soit par rapport à la nécessité de centrer les énergies sur la digestion et le métabolisme (notre appel intérieur à la sieste !). Ce double système neuro-endocrinien est archaïque, en nous il est en lien avec l'hypothalamus et l'hypophyse. Le cordon ganglionnaire du "sympathique" se trouve déjà dans l'abeille, le vers de terre et même avant. Ce qui explique que son fonctionnement ne passe pas par le cerveau, les neurones sont dans la substance grise de la moelle épinière : il est autonome. En nous c'est l'orthosympathique (souvent appelé "système sympathique").
Le parasympathique a ses neurones dans le "cerveau reptilien", à la base du cerveau (nerfs crâniens dont le pneumogastrique) et tout au bout de la moelle épinière, dans la région pelvienne.

Le système nerveux végétatif nous intéresse vivement car il est notre lien au physique subtil et au vital, sources de points de repères et de possibilités d'actions très fines. Le système sympathique est commandé par des carrefours du système nerveux : les plexus dont le rayonnement énergétique est vécu en yoga avec les Chakra.

S'ouvrir à la conscience des manifestations qu'il engendre, met en lumière tout un fonctionnement auquel nous n'avons pas accès habituellement puisque inconscient (d'où le nom "autonome", avec le nerf vague et le système vagual…). Nous développons ainsi de nouvelles possibilités en nous et autour de nous. Très concrètement par rapport à la santé, cette "sympathie" avec les systèmes régulateurs de notre corps, nous donne petit à petit une certaine ouverture sur leurs fonctionnements, et une meilleure faculté d'adaptation.

Le système nerveux végétatif :


"Le rôle primordiale du système nerveux végétatif est le maintien de la constance du milieu intérieur de l'organisme et la régulation des fonctions des organes suivant les besoins dictés par l'environnement. Cette régulation est effectuée par la coordination des deux composantes complémentaire du système nerveux végétatif : le système orthosympathique (ou simplement sympathique) et le système parasympathique. Un travail corporel accru implique la stimulation du système sympathique. Il en résulte une élévation de la pression artérielle, une accélération des rythmes cardiaques et respiratoires, une mydriase (pupilles dilatées), une pilo-érection et une augmentation de la sécrétion de la sueur. En même temps, la motilité (micro-mouvements) du tractus gastro-intestinal ainsi que la sécrétion des glandes intestinales sont ralenties. Une prédominance parasympathique au-contraire favorise la motilité et la sécrétion de l'intestin ainsi que la miction et la défécation ; les fréquences cardiaques et respiratoires sont diminuées et la pupille est rétrécie. Le système sympathique assure l'accomplissement de performances dans des situations de stress et d'urgence, alors que le système parasympathique favorise le métabolisme, la régénération et la constitution de réserves corporelles". (Anatomie Tome 3, C. Cabrol. Ed. Flammarion. médecine-sciences)
Le système neurovégétatif dans ses composantes otho. et para-sympathiques est un système qui va déclencher des actions musculaires et/ou sécrétoires. (muscles striés, muscles lisses, larmes, dilatation-constriction des capillaires...)

Les fibres sensitives viscéro-sensibles qui en font partie, vont chercher l'information indifféremment par rapport à ces deux systèmes. Elles font partie de notre système sensoriel général auquel nous nous référons très souvent en yoga de l'énergie : chaque fois que nous allons ressentir l'ambiance interne.
La sensibilité "végétative" est une des composantes des ambiances vitales, des ambiances internes. Elle a donc une importance très grande dans le yoga de l'énergie. En l'exerçant, on réalise le conseil de Roger Clerc :"sentir, plutôt que penser". Cette sensibilité particulière provoque des changements de niveau de conscience qui facilitent l'ouverture au spirituel. En même temps, le corps reflète mieux la réalité changeante et infinie et il a accès au subliminal vital "ton corps sait". Il devient une antenne plus rayonnante et qui capte mieux la totalité de soi-même : petit corps et grand corps."

Les éléments à assimiler :


Ambiance
Élément "Akasha"
L'adaptabilité
"Faire" et "Ne pas faire"
Système nerveux archaïque :
Ortho et Para Sympathique
"Triple Réchauffeur - Maître du coeur"

extrait de la documentation distribuée aux participants

Samedi
Accueil et secrétariat : 8h15
9h00-12h00 : pratique
12h00 : déjeuner
13h30 : conférence
14h30-18h30 : pratique
18h30 : méditation en commun
19h00 : dîner
20h15-21h15 : présentation énergie de saison (vidéo-projecteur)
Dimanche
7h00-8h00 : pratique
8h00 : petit déjeuner
9h00-12h00 : pratique
12h00 : déjeuner
13h30-16h00 : pratique